Une rentrée pas comme les autres

Aujourd’hui je vais vous raconter pourquoi la rentrée cette année a été différente pour nous et surtout pour les enfants.

Nous avons appris mi Août que papa demarrait son nouveau travail le 10 septembre en Martinique.

Pour éviter un départ en catastrophe et avoir le temps de boucler les cartons, les valises, libérer notre appartement.

Et que papa prenne le temps de trouver un logement, l’école et surtout se mettre dans le rythme de son nouveau travail.

Nous avons donc décidé de le rejoindre le 11 Octobre.

La question sur la rentrée scolaire c’est donc posée ?

Faisons-nous rentrer Doudou en métropole le 5 septembre pour 1 mois? Ou on attend d’être en Martinique?

Nous avons donc choisi de le faire rentrer en Martinique pour éviter qu’il commence à prendre ses habitudes, se faire des copains dans cette école pour tout lui enlever au bout d’un mois et le perturber encore plus. On se doutait que la séparation avec papa aller être compliqué, et c’était aussi pour profiter au maximum de la famille et des amis.

Nous avons aussi fait le choix de le faire rentrer à l’école juste après les vacances de la Toussaint ,soit le 5 Novembre.

Vous allez me demander pourquoi pas avant?

Car nous voulions une arrivée sereine et tranquille, une arrivée où nous allions trouver notre rythme , trouver nos marques, retrouver papa et découvrir la Martinique.

Donc notre décision était prise doudou rentrerait à l’école directement en Martinique et après les vacances de la Toussaint.

Lors de l’inscription à l’école pour Doudou la directrice nous a demandé si on ne voulait pas mettre Pepette à l’école vue qu’elle était propre et qu’il restait une place chez les touts petits.

Maman n’étant pas prête du tout à laisser son bébé , on en a discuté avec Papa et on s’est mis d’accord sur une rentrée pour Janvier (inscription auprès de la mairie faite pendant les vacances pour bloquer la place.)

Puis la rentrée de Doudou se fait tranquillement après les vacances de la Toussaint, mais une Pepette qui n’arrêtait pas de me demander quand est ce qu’elle allait aller a l’école? Comment s’appelle sa maîtresse? Elle ralait le matin car elle rentrait avec moi.

Du coup j’ai demandé à la directrice si je pouvais faire rentrer la petite plus tôt vue qu’elle était très en demande. Ce qui n’a posé aucun problème.

Donc nous voilà la 2ème semaine après les vacances en train d’amener nos 2 amours à l’école , que le matin pour Pepette et la journée pour doudou.

La rentrée s’est faite en douceur, au rythme des enfants pour le bonheur de tout le monde.

Voilà pourquoi cette année la rentrée a été  différente .

Publicités

Présentation de la créatrice et Partenaire BABYBULLE

Aujourd’hui je vous présente une super créatrice et partenaire Babybulle. J’ai rencontrée Jessie en 2002 pendant notre BEP ,et à l’époque elle dessinait beaucoup et c’était tout simplement magnifique.

Qui se cache derrière Babybulle? Une jeune femme de 33 ans et chef d’entreprise depuis plus de 10 ans.

En 2008 elle ouvre une boutique sur Cugnaux dans la Haute Garonne (31), une boutique de cadeaux, bijoux et accessoires mais au bout de 3 ans ils ont décelé le handicap de sa fille qui était alors âgée de 3 ans et qui a le trouble du spectre autistique. Suite à cet évènement elle a dû arrêter son activité pour s’occuper de sa fille car entre les soins et les horaires d’école tout ceci n’était pas compatible avec la gérance de sa boutique.

Maman solo pendant plusieurs années elle a enchaîné les marchés, foires et salons.

En 2015 son fils vient agrandir la famille , malheureusement son fils est atteint du syndrome Prader Wili. Dès sa naissance elle a dû s’arrêter de travailler complètement pendant plus de deux ans. Pendant ces deux ans elle a constaté à quel point certains jouets étaient bénéfiques pour son fils et voir même utile à sa rééducation. Son hypotonie a duré près de 2 ans.

Et c’est de là qu’elle a eu l’idée de vendre des jouets pour des enfants « particuliers » en s’aidant de la méthode Montessori.

A partir de ce jour elle a commencée également à apprendre la couture et fabriquer des articles d’inspiration Montessori et par la suite des articles autour des bébés…

Mais aussi des articles déco, des articles lavables.

Toujours partante pour de nouvelles créations et à l’écoute de ses clients.

Aujourd’hui elle travaille avec des partenaires de qualité : des orthophonistes, psychomotriciennes, psychologues , cabinets de pédiatrie, kinés, assistantes maternelles, MAM, associations caritatives.

Depuis les loisirs créatifs au parc des expositions à Toulouse cette année son entreprise s’est développée et elle commence à se faire connaître.

Babybulle c’est aussi un site internet, avec toutes ces créations mais aussi toute une gamme de jouets en bois de la naissance jusqu’à 6 ans.

Vous pouvez retrouvé sa boutique en ligne ici.

N’hésitez pas à la suivre sur sa page Facebook ici et son Instagram ici.

Actuellement un jeu concours est en place pour gagner un super lot fait main mais si vous voulez en savoir plus c’est par Ici que ça se passe

Bilan du 1er mois en Martinique

Le 11 Novembre cela a fait 1 mois que nous sommes arrivés rejoindre papa en Martinique qui lui est arrivé encore 1 mois avant pour tout préparer.

–Pour Papa

L’adaptation c’est vite faite avec un nouveau rythme, un nouveau travail auquel il consacre beaucoup de temps pour apprendre tout ce qu’il doit savoir pour son nouveau statut.

Il nous a trouvé une super maison où nous installer dès notre arrivée, l’école pour doudou.

–Doudou

En 1 mois il a pris ses marques à la maison, retrouvez son papa avec qui la séparation a été très très dure pour lui surtout vers la fin, et oui 1mois sans papa c’est long trop long.

En 1 mois il a également enlevé ses brassards et pris confiance en lui pour se lâcher à la piscine sans et faire des sauts comme il n’a jamais fait.

Notre doudou a également appris à pêcher avec son papa et à accepter de toucher les sardines pour les mettre dans le seau.

Et pour finir il a fait sa rentrée en grande section dans sa nouvelle école où il a 2 maîtresses une pour le lundi et mardi et l’autre pour le jeudi et vendredi. Mais aussi un nouveau rythme car il n’a pas école le mercredi.

Un premier mois plus que positif pour notre doudou d’amour.

–Pepette

Notre petite puce de 28 mois à notre arrivée a vite trouvé ses marques aussi, il lui manque juste son petit monde, ses jouets qui ne sont pas encore arrivés qu’elle réclame beaucoup.

A la piscine elle aussi se lâche elle saute, nage fait des expériences un vrai petit poisson qui nous épate de jour en jour.

Elle évolue plus que bien, elle s’habille pratiquement toute seule

Une Pepette en pleine évolution où elle veut tout faire toute seule.

–Halpine notre minette

Le trajet a été un peu éprouvant pour elle. Un trajet en avion très long et très stressant.

Mais contre toute attente elle s’est super bien adaptée. Un vrai pot de colle avec les enfants et moi même. Elle les surveille de très près, se couche près d’eux pour se faire câliner.

Alors qu’elle nous faisait la tête depuis 2ans car on l’avait laissé chez mes parents pour son bien plutôt que de la prendre avec nous dans un petit appartement sans jardin.

Une adaptation au top pour notre Halpine

–Moi même

Ben en ce qui me concerne les conditions dans lesquelles j’ai quitté ma famille (je n’en dirais pas plus ici pour le moment) ne sont pas terribles, donc je vis dans un endroit paradisiaque mais c’est un peu l’enfer dans ma tête.

L’endroit est splendide, la maison est au top et nos voisins sont justes adorables et nous ont mis dans l’ambiance de suite.

N’ayant toujours pas reçu nos cartons à ce jour les voisins nous dépannent régulièrement.

J’ai également fêter mon anniversaire au soleil en famille dans un petit resto en bord de mer sur le sable le top. Avec un super cadeau de mes amours un extracteur de jus pour faire de super jus de fruit frais 😍

Le manque de la famille est très dur, mais la vie au soleil en bord de mer est juste top.

Le bilan final est juste plus que positif, l’adaptation c’est faite sans encombre pour tout le monde.

Draisienne ou vélo avec petite roues

Quand la question de que va ramener le Père Noël cette année? Ou que vais je lui offrir pour ses 2ans? On regarde bien évidemment les catalogues de jeux.

Et on arrive a la page vélo et Draisienne.

À cet âge là nous avons le choix entre Le tricycle (avant de passer au vélo à petites roues) ou à la Draisienne.

Pour notre part nous avions opté pour la Draisienne évolutive en vélo 12 pouvez deviner de chez qui?? Et oui Décathlon pour notre grand. Il l’a eu pour le Noël de ses 2 ans (il est né 1mois avant lol)

Elle est dotée d’un frein, elle est un peu plus lourde qu’une Draisienne classique car le pédalier se rajoute par un simple coup de clé par la suite pour se transformer en vélo.

Bon au début elle n’a pas eu le succès escompté. Il l’a essayé mais comme c’était pas stable, il l’a vite mise de côté.

Aïe mauvais choix? Non il a juste fallu quelque temps à notre loulou pour l’apprivoiser.

Une fois trouver l’astuce on ne comptait plus le nombre de sortie en Draisienne et maman avec bébé en poussette.

Jusqu’au jour où il m’a dit  » maman tu marches pas assez vite »  » c’est quand qu’on pourra se balader tous ensemble? » Ni une ni deux je lui réponds  » quand tu sauras faire du vélo avec les pédales (dans petites roues ) j’irais chercher mon vélo (pensant bien sûr que ça allait encore durer un petit moment)

« Papa tu me mets les pédales à la Draisienne? »

Et oui comme je vous l’ai dit le pédalier se rajoute. Papa sort la clé et hop le pédalier est en place

Comment vous dire? Merci la Draisienne j’ai dû aller chercher mon vélo dans les jours qui ont suivis 😂😂. Et oui car il a mis exactement 3 min pour se mettre en route et quelques jours pour se lancer aux bosses ⬇️⬇️⬇️

Au vue du résultat tout simplement génial pour notre doudou, nous avons donc opté pour la Draisienne BTwin de chez ??? Décathlon 😂😂 pour les 2ans de Pepette

Elle est également dotée d’un frein pour s’habituer à freiner avec et non pas avec les pieds. Elle est légère et très maniable on verra avec le temps si on passera aussi directement au vélo.

Il ne reste plus qu’à passer commande au père noël